Inscription newsletter

ex.: Tableaux, Sacs à dos, Isabelle Kessedjian, Tabliers, Bavoirs

mon panier

Panier

0 produit (0,00 €)

Frais de port OFFERTS dans 75,00 € ?

Isabelle Kessedjian

Du temps des fées et des tartines du quatre heures, Isabelle Kessedjian était une brunette à nattes qui fabriquait des poupées avec ce qui lui tombait sous la main, depuis des épis de maïs chipés dans les champs jusqu'au slip tout neuf de son papa. Privée très jeune de sa mère partie rejoindre les nuages, elle a suivi aux quatre coins du monde son ambassadeur de père (qui s'était racheté un slip, l'honneur de la France est sauf). C'est le Mexique qui l'a le plus influencée : vivacité des couleurs, intensité des relations humaines. Ses deux grands-mères veillaient sur elle, lui apprenant entre deux réprimandes (la brunette était malicieuse) à coudre, à broder et à crocheter.

Après des études d'arts appliqués axées sur le travail en volume, Isabelle commence sa carrière d'artiste peintre et sculptrice, jalonnée d'expositions significatives. Elle ouvre en 1995 l'Atelier Terre de sienne – un cours de dessin et de peinture pour enfants et adultes. Depuis 2008, ses peintures sur le thème "Quand je serai grand" sont diffusées dans le monde entier par Label'Tour.

Isabelle a publié plusieurs livres : livres multitechniques et de crochet chez Fleurus/Mango ; livre de dessin au stylo bille chez Dessain & Tolra. Elle a glissé sa patte inimitable dans de nombreux projets, de l'exposition Roy Lichtenstein au Centre Pompidou à la collection de sacs de Max Capdebarthes, en passant par la housse de guitare de la chanteuse Maeva Meline. Blogueuse influente (isabellekessedjian.blogspot.com), instigatrice du fameux jeu hebdomadaire des Serial crocheteuses, son travail est régulièrement répercuté par les medias. Isabelle crochète avec une approche de sculptrice, photographie avec un œil de dessinatrice, et dessine avec une gourmandise de lutin. 

Isabelle est aussi la mère de deux garçons qui lui ont inspiré le thème "Quand je serai grand" (en échange, elle a promis de leur cuisiner des pates à la Vache-qui-rit jusqu'à leur majorité). Elle vit entre le petit paradis parisien de la cour Saint-Pierre et la maison familiale de Sauveterre-de-Rouergue où elle se ressource régulièrement.

De l'Arménie au Mexique, entre Paris et Aveyron, entre nostalgie sixties et modernité geek, Isabelle réinvente sans cesse le rapport à l'enfance et l'amour du quotidien. Avec elle, les fées continuent à se pencher avec bienveillance sur le berceau des enfants, c'est toujours l'heure du quatre heures et, si vous prenez la peine de l'apprivoiser, vous la verrez un jour ou l'autre avec des nattes.

Par ordre décroissant

Par ordre décroissant
réasurrance